Après toute intervention de chirurgie esthétique, il est important de respecter la phase post-opératoire qui est déterminante pour la cicatrisation et les bons résultats de l’opération.

Cette période de repos passe également par l’arrêt plus ou moins long du sport. Même si la pratique d’une activité sportive à des bienfaits sur le corps et l’esprit, il est indispensable de s’abstenir d’en faire à la suite d’une chirurgie esthétique.

Pourquoi pratiquer le sport après une chirurgie esthétique ?

En réalité, le reprise du pratique du sport n’est pas possible directement après une intervention de chirurgie esthétique. La reprise de l’activité sportive n’est possible qu’après l’achèvement du processus de cicatrisation, lorsque les œdèmes se résorbent et les tissus et les muscles peuvent être sollicités à nouveau. C’est la raison pourquoi il faut avoir une prudence particulière par le patient ayant subi une chirurgie esthétique au niveau de son corps ou son visage.

Pour un patient qui veut reprendre d’une façon progressive la pratique de l’activité sportive après avoir recours à une chirurgie esthétique, il peut exercer le jogging ou la natation. Ces activités représentent un excellent choix pour faire travailler toutes les parties du corps avec une manière modérée. Quant à la marche, elle constitue également un très bon moyen pour améliorer la circulation sanguine et pour retrouver aussi une forme meilleure et améliorée qu’avant. Cependant, il y a d’autres exercices sportifs à éviter pour un certain temps, surtout après une pose d’implants fessiers, comme la pratique du vélo pendant quelques semaines pour éviter certaines complications.

Quand reprendre le sport après une chirurgie esthétique ?

Tout dépend du type d’opération, de son ampleur et des parties du corps opérées. Mais d’une manière générale, il faudra attendre entre 4 et 8 semaines avant de pouvoir envisager de reprendre une activité sportive.

La durée d’attendre avant le retour au sport dépendra grandement du type de l’activité pratiquée et du type d’opération, et il faudra obtenir l’avis favorable du chirurgien avant d’entamer le sport.

Il faut toujours garder à l’esprit que reprendre le sport trop tôt comporte de nombreux risques : mauvaises cicatrisation, douleurs, blessures, gonflements, etc.

La reprise du sport selon la nature de l’intervention esthétique

Les opérations moins lourdes telles que la blépharoplastie, l’otoplastie et la greffe des cheveux ne nécessitent pas un arrêt complet des activités sportives sous réserve de respecter certaines précautions qui visent à éviter d’agresser les zones opérées. La reprise peut avoir lieu au bout d’1 semaine ou 2, selon les patients.

Certaines interventions étant plus lourdes que d’autres, elles nécessitent l’arrêt complet et strict de toute activité engendrant le moindre effort physique et pouvant être à l’origine de la réouverture d’une plaie ou du déplacement d’un quelconque dispositif. Ce sont généralement les chirurgies du corps telles que la liposuccion, l’abdominoplastie, l’augmentation ou la réduction mammaire, l’augmentation des fesses.