Le Doming, vous connaissez ?

Communiquer en entreprise, surtout en temps de crise, est un aspect important de tout business. Lors de salons ou d’évènements, il n’est pas rare de se voir offrir des autocollants aux couleurs de l’entreprise qui cherche à faire sa com’. Si les stickers « traditionnels » sont devenus quelque chose de courant, connaissez-vous en revanche le doming ?

On parle d’autocollant doming lorsqu’une étiquette est recouverte d’une couche de résine qui lui donne – vous l’aurez deviné – un aspect de dôme. Les applications sont nombreuses : signature automobile, panneau d’affichage, QR Code, etc…

Comment ça peut s’intégrer dans ma communication ?

Un autocollant doming a la particularité d’être plus visible, d’avoir un toucher différent d’un sticker traditionnel et surtout d’être plus résistant au temps et aux intempéries.

Par ailleurs, il est possible d’intégrer dans un doming des odeurs ou des couleurs qu’il n’est pas forcément possible de faire avec un sticker traditionnel.

L’aspect relief et sa colle de haute qualité permettent également de protéger le support qu’il recouvre, sans laisser de trace.

Le doming dans l’industrie

Dans l’industrie, le doming peut être utilisé pour servir de covering de véhicule, de bateau, avertir des règles liées au COVID en tant que sticker signalétique, faire du covering de meuble ou de vitrine, etc…

Comment est fabriqué le doming ?

Pour commencer, il faut établir un design. Celui-ci est le plus souvent réalisé à l’aide d’outils comme Photoshop et Illustrator.
Une fois réalisé, on crée la forme de découpe, qui est un calque à plat 100% noir et vectoriel du fichier que l’on veut créer.

Le document est ensuite envoyé à l’impression, on imprime sur du vinyle la plupart du temps qui a la particularité d’être résistant à la déchirure.

Une fois l’impression réalisée, les stickers sont envoyés à une machine pour recevoir la quantité de résine nécessaire à la réalisation d’un dôme. Une fois séché, cette résine est très solide tout en conservant une certaine souplesse. C’est à cette étape qu’on ajoute aussi les différentes odeurs pour faire des domings olfactifs par exemple.

Une fois tout cela réalisé, la dernière étape avant l’emballage est la découpe des stickers à l’aide de machine-outil. Parfois, il est nécessaire que l’homme intervienne pour découper plus précisément et parfaitement à la forme.
Après un contrôle qualité, les stickers sont emballés et prêts pour l’expédition. Ils rejoindront leurs nouveaux propriétaires en quelques jours via transporteur.

Qui fabrique des domings ?

En France et en Europe, la société Sÿnia basée à Lavérune près de Montpellier est le leader incontesté de cette technologie. Maintes fois primée, elle innove continuellement pour proposer toujours plus d’originalité dans vos impressions de supports de communication en relief.