Le facteur le plus important qui pousse les gens à rechercher un traitement contre l’infertilité à l’étranger est le coût. En effet, le prix d’un traitement de procréation médicalement assistée à l’étranger peut couter deux fois moins cher qu’un traitement similaire dans votre pays d’origine, même si vous incluez le prix des vols et de l’hébergement.

Quel sont les prix de la FIV à l’étranger ?

Faire une FIV à l’étranger prix pas cher permet aux patients de réaliser des économies qui peuvent atteindre 50 à 75 % dans certains cas. Par exemple, une FIV aux États-Unis coûte environ 13 000 €, contre 4 000 € à 5 500 € en Espagne, 3000 € au Brésil et 1400 € seulement en Ukraine. Cette grande différence de prix est l’une des raisons pour lesquelles les patients américains optent pour un traitement dans des pays comme l’Espagne et d’autres destinations européennes.

Toutefois, beaucoup de patients choisissent de faire une FIV en Espagne et aux États-Unis malgré les coûts élevés du traitement par rapport aux tarifs proposés dans les pays voisins de ces deux destinations.

En effet, plusieurs raisons expliquent ce choix à savoir :

  • L’accessibilité de la gpa Espagne,
  • La réglementation très libérale concernant le don d’ovules aux États-Unis
  • Le taux de réussite élevé des procédures de FIV
  • La sélection de donneurs…

De plus, contrairement à plusieurs pays Européens, toutes les personnes souffrant d’infertilité ainsi que les couples de même sexe et les femmes célibataires qui souhaitent avoir un bébé ont le droit d’accéder au traitement de FIV aux États-Unis. Aussi, les futurs parents peuvent avoir toutes les informations qu’ils souhaitent concernant les donneurs comme leurs photos, les informations sur leur éducation, leurs compétences et leurs passe-temps…Alors que la loi dans certains pays d’Europe impose l’anonymat des donneurs de gamètes.

Comment calculer les frais de la FIV ?

Il faut être prudent lorsque l’on compare les prix des traitements de fertilité à l’étranger, car le prix global du traitement de fécondation in vitro peut parfois être sous-estimé.

Les coûts moyens des traitements de FIV prennent en considération :

  • Médicaments pour la stimulation hormonale des ovaires
  • Prélèvement des ovocytes
  • Recueil de sperme
  • Insémination des ovules soit avec la méthode ICSI soit avec la FIV classique
  • Développement de l’embryon jusqu’au stade de blastocyste puis son transfert dans l’utérus de la patiente
  • Procédures supplémentaires pouvant être effectuées dans un laboratoire d’embryologie afin d’augmenter les chances de réussite de la grossesse.