Vous avez un projet à réaliser, mais entre l’argent nécessaire et la somme disponible sur votre compte, il y a un grand écart ? Vous voilà donc à la recherche d’un financement. Votre solution la plus adaptée sera naturellement le crédit à la consommation… Mais sachez qu’il n’existe pas un seul type de crédit à la consommation. Il regroupe quelques formes de prêt différentes que vous pouvez choisir en fonction de votre projet.

Ce qu’il faut savoir à propos du prêt à la consommation

Le crédit conso regroupe les prêts bancaires dont le montant est inférieur ou égal à 75 000 €. Il sert à financer les achats de services ou de biens mobiliers. Autrement dit, c’est l’opposé du crédit immobilier.

Comment le prêt peut-il vous aider à financer votre projet ?

La banque met à votre disposition une somme d’argent que vous pouvez utiliser dès qu’elle est disponible sur votre compte. En contrepartie, vous devez rembourser cette somme de façon échelonnée dans le temps. C’est le contrat de crédit qui détermine toutes les conditions de remboursement :

  • Les mensualités (sommes que vous devez payer chaque mois en guise de remboursement) ;
  • La durée du prêt (temps imparti entre l’accord de crédit et le paiement de la dernière mensualité) ;
  • L’échéance (fin du contrat qui correspond normalement à la date où la dernière mensualité est exigible) ;
  • Le taux d’intérêt (taux qui détermine le montant de la rémunération de la banque) ;
  • TAEG (coût total du crédit, regroupant les intérêts, l’assurance de crédit et les éventuels frais de dossier).

Combien pouvez-vous emprunter pour votre projet ?

Vous pouvez emprunter jusqu’à 75 000 € (c’est le plafond légal). En règle générale, vous pouvez étaler le remboursement jusqu’à 7 ans (84 mois). Mais attention, la somme que vous pouvez réellement emprunter dépend de votre capacité de remboursement.

La capacité de remboursement est déterminée par le montant maximal de mensualité que vous pouvez payer en fonction de vos revenus réguliers. Elle correspond à un taux d’endettement de 33 % de vos revenus mensuels.

Exemple : un salarié qui perçoit 2 700 € peut payer une mensualité de 891 €. Il peut donc emprunter 50 000 € remboursables en 7 mois pour un TAEG 5,07 %. En effet, la mensualité pour cet exemple de prêt est de 705,66 €.

À noter que toutes les mensualités des crédits que vous détenez entrent en compte pour déterminer votre capacité de remboursement. Par exemple, la personne susmentionnée a déjà un crédit auto en cours dont la mensualité est de 345,14 €. La mensualité du nouveau prêt qu’il veut souscrire ne doit donc pas dépasser 545,86 € (891 € – 345,14 €).

Choisir un crédit à la consommation selon son projet

Il existe deux grands types de crédit conso, vous pouvez en choisir celui qui répond à vos besoins.

Le prêt affecté

Celui-ci est destiné à financer l’achat d’un bien ou d’un service défini. C’est le cas du crédit auto qui doit servir uniquement à acheter une voiture. Chez certains établissements prêteurs, l’emprunteur doit présenter un justificatif d’achat. Le crédit peut être également annulé si l’achat du véhicule, objet du crédit, n’a pas eu lieu.

C’est le type de prêt qui vous permet de vous concentrer sur votre objectif. Si vous devez réhabiliter votre maison, le prêt travaux vous aide à financer les travaux, rien que les travaux.

Le prêt non affecté

Le crédit non affecté regroupe les prêts dont l’utilisation est laissée à la discrétion de l’emprunteur. C’est le cas des crédits renouvelables et des prêts personnels qui sont des réserves de trésorerie mis à la disposition de l’emprunteur.

Le crédit renouvelable se distingue par son montant qui se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements. Par exemple : vous avez un prêt de 6 000 €, puis vous avez utilisé les 2000 € pour décorer votre maison. Lorsque les 2 000 € sont remboursés, vous disposez de nouveau de 6 000 €. Ce type de crédit peut vous aider à satisfaire certaines dépenses du quotidien.

Le prêt personnel est un crédit sans justificatif que l’emprunteur peut souscrire pour financer n’importe quel projet. Il peut servir à financer les vacances, la scolarité des enfants, l’achat d’un électroménager, etc. Il peut aussi vous aider à faire face à un imprévu (maladie, décès, accident…)…